Enseignements 2016 Moi en Mieux !

Moi en Mieux

Ce mot, ce slogan a toujours raisonné en moi très profondément …

Depuis toujours.

Comme un modus vivendi.

Comme une gymnastique interne, intuitive, infinie…

J’ai toujours été passionnée par le fonctionnement des comportements des gens à commencer par le mien.

Comment grandir en harmonie, comment libérer cette fabuleuse énergie que je sens en moi, qui est bien souvent censurée, bridée, saturée par les toxicités avoisinantes et même en moi !

 

 

Depuis 2 ans, je mets les bouchées doubles !

Je m’autorise, enfin, à explorer les leviers du développement personnel !

Dirigée vers ce que je sens comme étant bon pour moi, j’écoute mon intuition, ma petite voix intérieure, mon amie qui me veut du bien …

 

Tout a commencé avec la reprise du sport …

L’activité physique m’a permis d’enlever les premières couches de toxicité qui m’étouffaient et qui me paralysaient, qui me freinaient dans mes tentatives d’avancer.

 

Rencontrer mon coach sportif Didier Herzog a été un premier cadeau de l’inconnu.

On ne peut pas s’en sortir tout seul ;

On ne peut pas grandir tout seul ; c’est inefficace et pauvre.

 

On se nourrit des autres, de leur richesse, de leur altérité, de leur connaissances…

On peut les modéliser, sur la partie qui nous intéresse, s’en nourrir.

C’est merveilleux de rencontrer des gens qui conseillent, proposent, orientent.

Cela n’enlève en rien, notre choix, notre action, notre entrainement, l’énergie personnelle qu’il va falloir déployer pour se transformer, avoir des résultats tangibles, satisfaisants.

 

Didier Herzog m’a transmis le goût de l’effort physique.

C’est une allégorie de la vie que de développer un muscle dans son corps.

Finalement on renforce ses bras, ses fessiers, sa ceinture abdominale comme il faut renforcer son bonheur, sa joie, sa détermination à atteindre un but (perdre des kilos, décrocher un client, fonder une famille, acheter un appart, changer de pays…)

 

No pain, No gain !

Passer par l’effort est incontournable. Il faut se reprogrammer pour aimer cela dans sa vie quotidiennement.

Sentir l’effort, l’accueillir avec enthousiasme comme étant l’incontournable levier de toute transformation et donc la première étape, la première marche, du bonheur.

1/ le goût de l’effort

2/ les Rituels à mettre en place. Il faut coupler l’effort par la régularité.

L’effort une fois, n’aboutit pas à grand-chose, c’est l’effort tous les jours qui paye.

Ritualiser ses efforts. Pratiquer tous les jours quelques abdos, quelque pompes… Cela permet de se tenir droit, d’être plus crédible lors d’un rendez-vous boulot, de porter mon fils en l’air (25kg), de travailler jusqu’à tard, de danser toute la nuit etc. etc.

3/ Ne pas abandonner ses rêves. Ou s’autoriser à en avoir, à les exprimer et à les accomplir !

Finalement faire du sport pour faire du sport, cela n’a aucun intérêt !

Par contre, se bouger, développer des muscles pour relever les chalenges de sa vie, de son quotidien, ça c’est passionnant et stimulant !

C’est ça que propose Didier Herzog.

Orienter le travail physique en direction de ses objectifs de vie.

http://www.coachformchallenge.com

 

Didier m’a fortement recommandée de m’intéresser à Tony Robbins…

En avril de cette année, je suis donc allée à la rencontre d’ Anthony Robbins … Ouuuu le choc !!!

4 jours à Londres d’immersion totale survoltée avec le pro du show à l’américaine.

Incroyable expérience électrisante, libératrice d’énergie positive, de puissance intérieure, de prise de conscience de blocages internes à travailler …

 

Voici Quelques enseignements qui m’ont réveillée !

 

Les gens vivent la vie de leurs croyances…

Il faut aller les débusquer, ces croyances limitatives, ces règles qui nous semblent « normales », qui nous ont été transmises comme immuables par la famille (de générations en générations), la société, la religion…

C’est quand même mieux de vivre sa vie d’après SES règles : les siennes, pas celles des autres !

 

It is never too late to have a nice childwood. : c’est à nous, aujourd’hui de nous donner l’amour dont nous avons besoin, dont nous aurions eu besoin dans certaines étapes de notre vie à commencer par l’enfance.

 

Le changement n’est pas un problème de compétences, c’est une question de motivation.

Il faut décider d’être heureux : le bonheur ça se décide ! et ça se travaille quotidiennement…

Se câbler sur la joie, le bonheur, se préparer à la passion, la réussite, au développement…

Se concentrer sur ce qu’on veut et non sur ce qu’on ne veut pas !

 

Nos vies sont dessinées par nos décisions. 

Ça a été un choc cette phrase… C’est vraiment de la responsabilisation maximale.

Notre vie reflète NOS choix, nos actions ou inactions.

Je ne suis pas malheureuse « à cause de » mon mari, mon chien, mon job, mon patron, … je suis malheureuse parce que je ne fais rien pour améliorer ou changer cela…

Cela me conduit aujourd’hui à ne jamais plus me résigner sur quoique ce soit.

Et à chercher systématiquement ma part de responsabilité.

 

Training nerver stops !

Maxime déjà très bien incarnée par mon père… 74 ans et toujours curieux de tout et de tout le monde !

 

Emotions is motion !

Cela je l’avais compris ! il faut bouger pour avoir de bonnes émotions !!! Pratiquer une activité physique régulière est incontournable Car…

Pas de bonnes émotions sans bouger, et pas de bonnes décisions sans bonnes émotions et pas de belle vie sans bonnes décisions… c’est un cercle vertueux.

 

Notre vie est le reflet des attentes de notre entourage… Entourez-vous des gens qui vous tirent vers le haut !

 

Avec tout cela, ces prises de consciences fortes, cette envie de grandir, s’épanouir en mieux, la conviction que tout est possible, que l’avenir est irrésistible !!!! Je suis rentrée en France, mais la mise en application régulière, seule, isolée, est difficile.

 

C’est alors que Mani Hesam est rentré dans ma vie.

J’ai commencé par le séminaire finances à Barcelone fin août 2016.

Et là, j’ai trouvé des outils, concrets, pragmatiques, faciles à utiliser comme des rituels quotidiens afin de développer son potentiel.

 

Les outils de Mani sont basés sur la programmation émotionnelle et la visualisation.

Ils permettent de construire des nouveaux câblages internes, et d’éprouver les bonnes émotions pour prendre les bonnes décisions…

Je vous en parlerais, plus en détail, dans un prochain post et surtout quand je les maitriserais complètement !

On ne peut transmettre que ce que l’on incarne !

 

Juste pour conclure sur une touche très tangible, voici un exercice facile et efficace de Mani, pour dessiner l’avenir dans de bonnes conditions.

Quoi de plus approprié à un 31 décembre, n’est-ce pas ?

Les 3 colonnes.

Dans La première «  le passé »  : notons les succès, les réalisations dont nous sommes fières, les beaux moments de partage, d’amour de l’existence … cela doit nous amener à éprouver des émotions de confiance, de fierté, de certitude.

La deuxième «  le présent » : notons tout ce que nous avons aujourd’hui. Notre richesse physique, matérielle, spirituelle (la santé, la forme, de beaux yeux… un enfant merveilleux, un parent, des amis, la foie… une maison, un tableau, des bijoux….) cela doit provoquer les sentiments d’amour et de gratitude.

La troisième : «  le futur » . Notons ce que l’on désire dans les 6 prochains mois, ou dans l’année à venir …

Cet exercice nous démontre, lorsqu’on le fait sérieusement, qu’il faut prévoir l’avenir et le dessiner uniquement lorsque nous sommes préalablement dans les émotions de confiance et de gratitude.

 

Bon réveillon à tous ! Croyez en vous ! Aimez-vous, C’est la clé de toute vie épanouie  !

et Vive 2017 !!!!

You Might Also Like